Star Wars 2.0

JDR entre amis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vrook Lamar : Maître Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shemehaza
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Vrook Lamar : Maître Jedi   Dim 5 Jan 2014 - 18:29


Vrook Lamar était un puissant Maître Jedi qui naquit quelques décennies avant la Grande Guerre des Sith. Sa formation de Chevalier Jedi se fit bien avant ce conflit, formation au cours de laquelle il se lia d'amitié avec Vandar Tokare. Il ne fait aucun doute qu'il participa à la guerre contre les Seigneurs Sith Exar Kun et Ulic Qel-Droma, une guerre qui se conclut par la victoire de la République et des Jedi.

Ce conflit marqua Vrook : le simple fait que Kun, Qel-Droma et leurs adeptes avaient été des Jedi montrait que l'Ordre avait échoué dans leur formation et avait contribué ainsi à la renaissance du Seigneur Noir. Ainsi, le Maître Jedi était extrêmement exigeant envers les apprentis et les Padawans, désirant avoir le meilleur de ces derniers. Selon lui, seule une formation stricte pouvait empêcher le Seigneur Noir des Sith de se réincarner. Sceptique et pessimiste, de tels traits de caractères qui le firent passer pour quelqu'un de grincheux, toujours en train de faire des reproches aux Padawans.

I - Un Jedi impliqué dans les affaires de l'Ordre.

Le Maître Jedi passait beaucoup de temps à l'Enclave Jedi de Dantooine, ce qui était tout à fait normal puisqu'il faisait partie du Conseil avec les Maîtres Aleco Stusea, Bala Nisi et Qual. En l'an -3.993, Vrook assista à une session extraordinaire qui envoya Duron Qel-Droma, Shaela Nuur et Guun Han Saresh sur Korriban afin d'éliminer les derniers Terentateks. Bien que la Grande Chasse avait été officiellement déclarée terminée, il restait encore quelques-unes de ces sinistres créatures sur l'ancien monde des Sith.

La veille du départ des trois chasseurs Jedi, Lamar fit part à ses confrères de ses inquiétudes concernant la réussite de la mission : il estimait que missionner trois Jedi sur Korriban était insuffisant et qu'ils auraient du mal à résister aux sirènes du Côté Obscur. De plus, bien que le Côté Obscur ne se transmettait pas au sein d'une famille, il avait des doutes sur Duron Qel-Droma. Déjà que son cousin Ulic avait basculé dans les Ténèbres, qu'aurait pensé la galaxie si un autre membre de cette famille passait du Côté Obscur ? Bala et les autres Maîtres le rassurèrent sur ce point et tous furent d'accord pour dire que les trois Jedi parviendraient à se soutenir durant leur mission sur Korriban. Cependant, Duron Qel-Droma, Shaela Nuur et Guun Han Saresh disparurent et Vrook les sentit rejoindre la Force. Les trois Jedi avaient péri au cours de leur mission. Peut-être étaient-ils parvenus toutefois à éliminer les Terentateks présents sur Korriban...

Maître Vrook passait beaucoup de temps à débattre avec son ami Vandar Tokare sur la Force et sa nature profonde. Les deux Maîtres Jedi siégeaient d'ailleurs au Haut-Conseil situé au Temple de Coruscant. Mais si la gestion de l'Ordre était importante, ils n'oubliaient pas leur devoir de Maître, à savoir transmettre leur connaissance à des Padawans. On peut se douter de la sévérité de Vrook envers ses élèves mais aussi envers ceux des autres Maîtres. Une Padawan, entre autres, attirait souvent son attention : Meetra Surik.

En effet, elle était dotée d'un caractère incontrôlable qui la faisait se disputer souvent avec les autres Padawans et qui la prédestinait, comme l'imaginait Lamar, certainement vers le Côté Obscur. Pourtant, l'élève de Maître Kavar était une sorte de modèle pour bon nombre de Padawans qui s'empressaient d'imiter ce qu'elle faisait. Cela était dû entre autre à la capacité de la jeune élève de tisser des liens dans la Force. Une fois, suite à une dispute entre Meetra et son élève, Lamar insista pour que Kavar la punisse mais le Maître refusa. Il tenta donc d'obtenir une sanction auprès de Vandar, sanction qu'il n'obtint, hélas, pas. Pourtant, Vrook voyait en elle non seulement une Jedi médiocre, mais aussi une Jedi qui avait soif de pouvoir, une chose susceptible de la faire tomber dans les Ténèbres.

Il est vrai que tout Padawan qui cherchait à en savoir plus sur la Force était dangereux. L'élève de Maître Kreia, celui qui allait plus tard se faire appeler Revan, était un Jedi hors du commun, plein de promesses et d'une rare puissance dans la Force. Mais, toujours désireux d'en apprendre plus, une rumeur persistante disait qu'il avait cherché à connaître les antiques magies sith, en ignorant le dangereux attrait du Côté Obscur. On racontait même qu'il avait découvert une caverne sinistre sur Dantooine, un endroit maléfique où les Ténèbres engloutissaient la Lumière. Évidemment, Vrook n'avait pas de réelles preuves de ces faits mais il n'y avait pas de fumée sans feu. On se doute du scepticisme de Lamar en voyant l'ancien élève de Kreia suivre les enseignements d'autres Maîtres comme Arren Kae et Dorak pour soi-disant parfaire sa formation. Il était potentiellement dangereux, mais cela ne l'empêcha pas d'atteindre le titre de Chevalier Jedi.

Quand l'invasion mandalorienne commença dans la Bordure Extérieure, l'élève de Kreia fut le premier à demander une participation de l'Ordre aux combats pour protéger ces mondes des Néo-Croisés. Beaucoup de Jedi, dont plusieurs élèves prometteurs, décidèrent de suivre ce jeune Chevalier charismatique Parmi ceux-ci, son ami Alek Squinquargesimus et Meetra Surik. Cette coalition de Jedi fut nommée par les médias les Revanchistes. Un départ très controversé au sein de l'Ordre, Vrook et le Haut-Conseil étant en désaccord et prônant la neutralité, et un problème qui fut vite rejoint par celui posé par l'histoire du Massacre des Padawans de Taris.

En effet, toute une classe de Padawans avait été assassinée par l'un des leurs. L'élève incriminé était le Padawan de Lucien Draay, Zayne Carrick, qui avait un lien médiocre avec la Force. Peu après son crime, Zayne entra en contact avec Vandar qui se trouvait à l'Enclave Jedi de Dantooine avec Vrook et Zhar Lestin, un autre Maître important de l'Ordre, assistèrent à la conversation, assis chacun dans son fauteuil de Maître du Conseil. Carrick expliqua à Tokare qu'il était innocent et que les assassins de ses camarades n'étaient autres que leurs propres Maîtres, à savoir Q'Anilia, Xamar, Feln et Raana Tey, une nouvelle qui choqua Tokare autant que Vrook. Cependant, la discussion fut coupée et laissa les Maîtres de Dantooine à leurs interrogations.

Vrook apprit plus tard que Zayne Carrick avait été capturé et amené devant les Maîtres de Taris. Hélas, le Padawan fugitif parvint à s'échapper de nouveau et cette évasion provoqua une très importante grogne sur toute la planète, à tel point que le Haut-Conseil décida de rappeler les Maîtres en question. Cet acte laissa Taris sans défense face à l'invasion mandalorienne de la République qui se profilait. D'ailleurs, plusieurs Chevaliers et Padawans avaient été capturés sur le front et les Maîtres de Coruscant convoquèrent immédiatement le chef des Revanchistes pour lui intimer l'ordre de ramener les captifs sans le moindre délai. Avec la Maître Jedi Atris, Vrook lui fit un discours sur la neutralité des Jedi, montrant que l'Ordre n'avait rien à faire dans les conflits de la Bordure Extérieure et certainement pas d'avantage dans une guerre mandalorienne plus vaste. On se doute que les paroles de Vrook tombèrent dans l'oreille d'un sourd et l'avenir allait le montrer.

Peu après le départ du chef des Revanchistes, Vrook et le Haut-Conseil accueillirent les cinq Maîtres de Taris et leur firent part de leur mécontentement sur la gestion de l'affaire du massacre des Padawans et la fuite de Carrick. Il apparaissait clairement au Conseil que ses Maîtres avaient échoué dans leur rôle d'instructeurs et de protecteurs vis-à-vis de leurs Padawans. Lucien Draay regrettait que son élève soit tombé du Côté Obscur et ait assassiné ses camarades, aussi affirma-t-il que les Jedi devaient se focaliser sur Zayne Carrick avant qu'il ne puisse devenir un Seigneur Sith et ne convertisse d'autres Jedi aux Ténèbres. C'est pourquoi le fils de Barrison Draay demanda au Conseil de leur permettre de conduire, lui et les quatre autres anciens Maîtres de Taris, la recherche de Carrick Vrook fut dubitatif quand à cette proposition : il n'avait jamais bien compris comment ces cinq maîtres finissaient toujours ensemble, mais il pouvait dire que le fruit de leur collaboration n'était guère du goût du Conseil. Il prit alors la décision de les disperser à des postes différents et de les exclure de la recherche de Zayne, dont un avis de recherche allait être envoyé à toutes les stations Jedi. Raana Tey tenta de contester les propos de Vrook, ce qui l'agaça davantage : si le Conseil des Jedi voulait être efficace, il faudrait que les Jedi se décident à faire ce qu'on leur demandait.

Face à l'avancé des Néo-Croisés Mandaloriens qui conquirent Taris et à l'attaque directe menée contre la République, le mouvement revanchiste au sein de l'Ordre gagna en ampleur et, pour faire face à cela, Vrook décida d'intervenir au cours d'une conférence exceptionnelle accordée à la presse financière où il réaffirma encore la position de neutralité des Jedi sur la question mandalorienne. Ce statut de non-ingérence de l'Ordre fut relié par bon nombre de médias comme le journal quotidien du ministère de la Défense qui conseilla à la population de respecter la position des Maîtres.

Quelques jours après sa conférence de presse, Maître Lamar assista au discours d'intronisation de Lucien Draay au Haut-Conseil Jedi avec ironie. Un jour, celui-ci était réprimandé pour ne pas avoir su protéger les Padawans sous sa responsabilité et, à présent, il était au Conseil grâce à l'argent de son père qui avait mis à sa botte la moitié des conseillers au sein de la République. Tout cela, il le savait grâce à Vandar qui avait accueilli le père de Zayne, Arvan Carrick et toute sa famille. Ce dernier, banquier, avait donné de nombreuses informations sur les transactions du Trust Draay qui éveillèrent les soupçons des deux Maîtres. Vrook avait de plus en plus le sentiment que quelque chose d'autre était caché derrière le massacre des Padawans de Taris et ce fut pour cette raison, connaître toute la vérité sur cette sombre affaire, qu'ils avaient pris la décision oh combien difficile de nommer Lucien Draay au Conseil. Malgré les conseils de son ami de faire bonne figure, Vrook eut beaucoup de mal à cacher son amertume.

ar la suite, Vandar reçut un message évoquant les événements de Jebble et lui demandant de se rendre dans un bar mal famé de Coruscant pour rencontrer un certain Capitaine Malak qui lui fournirait de nouvelles preuves incriminant les Maîtres de Taris et l'organisation secrète à laquelle ils appartenaient, le Covenant. Bien qu'il se refusait encore à prendre au sérieux toute cette affaire à cause de ses implications, Vrook accepta d'accompagner son vieil ami. Là, ils découvrirent que le fameux Malak n'était autre qu'Alek Squinquargesimus, le bras droit du Revanchiste. Alors que Vandar manifestait sa surprise de revoir le jeune homme et sa joie en reconnaissant sa compagne, Shel Jelavan, Vrook déclara qu'il n'était pas surpris qu'Alek soit impliqué dans cette histoire mais sa réplique sarcastique eut moins d'impact qu'il ne l'aurait souhaitait à cause de ses difficultés à prononcer le nom de famille du Jedi.

Sans se laisser démonter par les remarques mordantes de Vrook, les deux jeunes gens assurèrent aux deux Maîtres Jedi que Zayne Carrick n'avait pas tué ses compagnons sur Taris et leur apprirent tout ce qu'ils savaient sur les agissements du Covenant, y compris le comportement peu Jedi qu'avait eu Raana Tey sur Taris avant sa mort. Alors qu'ils les conduisaient jusqu'au point de rendez-vous où le jeune fugitif leur apporterait des preuves de l'existence du Covenant et de leurs agissements, Vrook exprima à nouveau ses doutes sur la véracité des accusations portées par Zayne Carrick et sur l'existence d'agents de l'ombre. Vandar lui demanda alors d'être honnête avec lui-même et lui rappela qu'il s'était lui-même plaint qu'il n'y ait pas eu d'enquêtes après la disparition de plusieurs Jedi au cours de missions sur des mondes isolés. Il ajouta que Krynda Draay avait formé de nombreux apprentis pendant 30 ans sans être supervisée et lui demanda combien d'entre eux pouvaient lui être encore loyaux plutôt qu'à l'Ordre Jedi.

Vrook avoua alors ce qui le préoccupait vraiment : Krynda était un des rares héros Jedi de la Grande Guerre des Sith encore en vie et l'accuser risquait de détruire l'Ordre Jedi. De plus, il serait facile aux Draay de discréditer Zayne Carrick et ses preuves car Saul Karath, amiral de la République, avait déclaré à tout va qu'il était un espion à la solde des Mandaloriens. Il conclut qu'il leur fallait plus que les artefacts sith que Carrick rapportait d'Odryn pour les accuser. Quand Shel Jelavan leur demanda de quoi ils avaient besoin, Vandar lui répondit qu'il fallait qu'une personne qui était impliquée depuis le début se mette à parler. Une voix sifflante se fit alors entendre et leur dit que quelqu'un allait le faire. Le quatuor se retourna et vit avec surprise - et horreur - Xamar qui tenait son sabre laser sous les gorges de Zayne Carrick et de Marn Hierogryph. Le Maître Jedi Khil leur déclara qu'il allait les remettre tous deux à la justice et que la forme que prendrait celle-ci allait dépendre de ce que Vrook Lamar et Vandar Tokare allaient lui dire maintenant…

Les trois Maîtres Jedi parvinrent à un accord satisfaisant pour tous : Xamar acceptait de témoigner devant le Haut-Conseil Jedi au sujet des agissements du Covenant et celui-ci accordait une impunité totale à Krynda Draay. Après son témoignage qui innocenta totalement Zayne Carrick et Marn Hierogryph du Massacre des Padawans de Taris, Xamar se rendit avec eux au Domaine Draay pour éloigner Krynda et ouvrir les portes du Domaine pour permettre l'entrée des Jedi chargés d'arrêter les membres du Covenant. Vrook Lamar fit partie de la force d'intervention qui affronta les Jedi du Covenant et qui se retrouva bientôt sous le feu d'un bombardement orbital orchestré par Dark Hayze qui contrôlait le système centralisant les attaques de la flotte républicaine grâce à un ingénieux dispositif. Après cette opération qui coûta notamment la vie aux leaders du Covenant, la République et le Haut-Conseil Jedi décidèrent de taire l'existence du Covenant et l'implication des Draay et prétendirent que Coruscant avait été la victime d'un raid mandalorien. Néanmoins, Zayne Carrick et son ami Gryph furent totalement disculpés et le jeune homme se vit même proposer de réintégrer l'Ordre Jedi avec le titre de Chevalier, proposition qu'il refusa.

'affaire du massacre des Padawans fut ainsi enfin réglée, mais les Guerres Mandaloriennes continuaient de faire couler le sang dans la Bordure Extérieure : une guerre sans pitié entre la République et les Mandaloriens. Même si l'armée républicaine commandée par l'Amiral Saul Karath essuya quelques défaites, l'arrivée au commandement du chef Revan et de ses Jedi changea la donne. Malgré les victoires, Vrook constata avec dégoût la violence dont faisaient preuve ces Croisés Jedi, une violence qui allait certainement les conduire vers le Côté Obscur. Il lui fut sans doute très difficile de critiquer les actions des Jedi qui avaient quitté l'Ordre sans recevoir une pluie de remontrances du public acquis à la cause de ces chevaliers qui les défendaient des Mandaloriens. Comment un Jedi aussi talentueux que Revan avait pu désobéir ainsi à l'Ordre ? La réponse à cette question était certainement dans l'enseignement qu'il avait reçu de son principal maître, Kreia. Le Conseil convoqua la vieille Jedi et décida de l'exiler, sans doute car ils estimaient qu'elle avait été un mauvais professeur, car, en plus de Revan, d'autres élèves de Kreia, qui avait des méthodes d'éducation atypique, avaient rejoint le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culedemeujeu.superforum.fr
 
Vrook Lamar : Maître Jedi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Gungan Jedi
» Si tu me tiens...[Libre avec un ou plusieurs Jedi]
» Les pouvoirs du Jedi Gris
» entrainement jedi
» Maître Jedi ou Gris : inégalités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars 2.0 :: Corps :: Personnages :: Conseil Jedi-
Sauter vers: